Navigation – Plan du site
L'éditorial

Avant-propos

Alessandro Guetta

Texte intégral

1Ce numéro de Yod est consacré à la philosophie et à la pensée juives, de l’époque du Talmud jusqu’à nos jours, couvrant ainsi une période de près de deux mille ans.

2L’époque rabbinique fait l’objet des contributions de Ron Naiweld, qui tente d’isoler des éléments d’une éthique rabbinique de l’individu et, partiellement, de Roland Goetschel, qui analyse des passages du livre du Zohar en relation avec le midrash.

3Maïmonide, le philosophe le plus important de l’époque médiévale et probablement de toute l’histoire de la pensée juive, est abordé dans les articles de David Lemler et Dita Rukriglova, sous l’angle de la cohérence interne : entre philosophie et droit pour le premier, entre philosophie et médecine pour la seconde.

4Philippe Bobichon avec un essai sur le Sefer ha-‘iqqarim de Yosef Albo comme œuvre de polémique religieuse et Éric Dahan en examinant les aspects philosophiques de l’exégèse de Ovadiyah Sforno, s’intéressent aux époques du Moyen Âge tardif et de la Renaissance.

5La kabbale est au centre des interventions de deux autres contributeurs, qui l’envisagent dans une perspective comparée : Élisa Martin par rapport à la littérature espagnole contemporaine, Cristina Ciucu en relation avec la pensée de Martin Heidegger. Heidegger et la kabbale sont également un des thèmes de la contribution de Josef Schovanec, qui en lit l’œuvre « entre pensée juive (notamment kabbalistique) et philosophie grecque ».

6Enfin, quatre articles se concentrent sur l’époque contemporaine. Orietta Ombrosi étudie la possibilité d’énoncer le nom de Dieu pour Emmanuel Lévinas ; Alessandro Guetta analyse quelques théories juives modernes de l’individu (Martin Buber, Erich Fromm) ; Jean-Marc Joubert définit une théorie politique implicite dans l’œuvre de Yeshayahu Leibowitz ; Asher Salah dresse un état des lieux de la pensée israélienne vis-à-vis du thème, fondamental, de la guerre.

7Dans la section réservée aux études juives en Europe de l’Est, que Yod propose régulièrement depuis quelques années, Katalin Deme intervient sur le Musée juif de Bratislava, en réfléchissant sur les enjeux croisés de la mémoire et de la politique.

8Le choix des intervenants n’est pas dû au hasard : ils ont tous participé aux activités de l’Inalco ou y participent encore, soit en tant qu’enseignants (comme Roland Goetschel, qui a été le premier professeur de philosophie juive du département d’hébreu), soit comme intervenants extérieurs. Il n’est pas anodin d’observer que dans une bonne partie des contributions l’optique moderne et les sources traditionnelles sont mises en perspective : une preuve de la vitalité d’une discipline qui n’a pas seulement une histoire, mais aussi une actualité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alessandro Guetta, « Avant-propos », Yod [En ligne], 15 | 2010, mis en ligne le 23 février 2011, consulté le 20 octobre 2014. URL : http://yod.revues.org/96

Haut de page

Auteur

Alessandro Guetta

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©Inalco

Haut de page